You are here

Van Gogh, La Nuit Étoilée comme vous ne l’avez jamais vue

De passage à Paris, courrez découvrir l’exposition « Van Gogh, la nuit étoilée » à l’Atelier des Lumières. Une aventure immersive et sensorielle inédite dans un bâtiment industriel du 19eme siècle à voir jusqu’au 31 décembre 2019 seul ou en famille.

« Comme de longs échos qui de loin se confondent (…)/ Les parfums, les couleurs et les sons se répondent ». Les mots écrits par Charles Baudelaire dans Les Fleurs du Mal (1861) ont peut-être inspiré la fondation Culturespaces à l’origine de L’Atelier des Lumières, un établissement culturel  innovant où musique et arts visuels se mêlent par le biais des technologies numériques.

L’aventure de l’Atelier des Lumières

Installé dans une ancienne fonderie du XIXème siècle, l’Atelier des Lumières est le premier centre d’art numérique à Paris. En bousculant les codes traditionnels d’une exposition, cet établissement ouvert en avril dernier s’est rapidement imposé sur la scène culturelle parisienne, attirant plus d’un million de visiteurs pour sa  toute première exposition consacrée au peintre autrichien Gustav Klimt.

 Ici, le public ne déambule pas au milieu des tableaux. L’inverse se produit. Grâce à la technologie AMIEX ®, les œuvres  se meuvent en musique sur les 33 000m2 de murs et du sol de la Halle. Ainsi le visiteur sort donc d’une posture de réception classique d’une oeuvre. Il l’intègre lui-même et vit une expérience sensorielle et émotionnelle à mi-chemin entre l’exposition et le spectacle.

Plonger dans la vie intérieure de Van Gogh

La prochaine exposition « Van Gogh la nuit étoilée » explore le monde intérieur riche et expressif du peintre hollandais, sa puissance émotionnelle révélée par ses coups de brosses et sa vaste palette de couleurs.

Bien que l’exposition retrace les étapes de la vie du peintre, la chronologie n’est pas le propos. Elle explore au grès d’un parcours visuel et sonore le dialogue intérieur permanent de l’artiste entre l’ombre et la lumières, les teintes chaudes et les accents sombres.

Le visiteur assistera également à deux autres créations. La première, consacrée à l’art japonais et au japonisme de la seconde moitié du 19eme  siècle, dévoile un Japon rêvé et imaginé par les européens à la lueur des récits et estampes qui circulaient alors dans le continent. Un imaginaire qui influencera de nombreux artistes, dont Van Gogh qui écrit à son frère Théo depuis la Provence, « à la lumière du sud tout est devenu japonais ».  La seconde création intitulée Verse est un voyage au travers les images du cosmos de Thomas Vanz. Elle est accompagnée par la musique du violoniste Jonathan Fitas et retrace les interrogations millénaires de la place de l’homme dans l’immensité de l’univers.

 

Vers une transformation du monde de  l’art ?

Quels secrets Klimt ou Van Gogh ont-ils encore à dévoiler en 2019 ? En consacrant ses premières expositions à des géants de l’art pictural, l’Atelier des Lumières rend d’autant plus éclatante sa singularité. L’établissement vient prouver qu’il est encore possible de poser un regard nouveau sur des œuvres pourtant déjà maintes fois exploitées, et peut-être même y déceler des facettes jusque-là insoupçonnées.

En introduisant le numérique dans le monde de l’art, l’Atelier des Lumières ouvre de nouvelles perspectives : il  porte à la fois un nouvel éclairage sur des toiles connues tout et les révèle à ceux qui ne les connaissent pas encore ! Mieux encore, il capte aussi l’attention du jeune public  dont l’usage des nouvelles technologies est partie intégrante de leur quotidien.  

L’approche ludique de l’art pictural intrigue autant qu’elle attire. Elle devient un point de départ pour appréhender une œuvre, et peut-être plus largement l’histoire de l’art. Cet espace ne s’imagine pas le futur des musées classiques. Il se place dans une logique de complémentarité. La fondation cherche à diversifier, plutôt qu’à remplacer l'offre culturelle actuelle. Grâce aux nouvelles technologies, elle cherche à rendre accessible au plus grand nombre un patrimoine culturel parfois trop fragile pour être transporté.  

A noter que l’Atelier des Lumières a depuis  novembre 2018 son pendant coréen, le Bunker des Lumières sur l’île de Jeju en Corée du Sud. L’exposition immersive, dédiée à l’univers de Klimt s’y déroule jusqu’en octobre 2019. 

Van Gogh, La Nuit Étoilée
Du 22 février au 31 décembre 2019
À l’Atelier des Lumières, Paris