You are here

Our learners story : Mavis

C’est ma passion pour l’art qui m’a amenée à l’Alliance Française et à l’apprentissage du français. J’aime bien peindre et j’apprécie particulièrement les œuvres impressionnistes, comme celles de Monet ou de Van Gogh. En vraie fanatique, je vais à toutes les expositions à Hong Kong, et je crois que l’apprentissage du français m’aide à mieux comprendre l’art. L’autre raison qui m’a poussée à faire des études à l’Alliance Française, c’est la gastronomie française. Elle m’a toujours intriguée. J’ai longtemps travaillé dans un restaurant gastronomique où les employés parlaient le français entre eux. Pour faire des progrès et suivre les conversations, je me suis donc inscrite à l’Alliance Française.

Comme prévu, le début de mon apprentissage n’a pas été facile. À mon avis, l’aspect linguistique le plus difficile c’est la compréhension orale, parce que je ne comprenais pas les mots qui font les liaisons. Tous les mots me semblaient mélangés. Cependant, je n’ai pas renoncé à essayer parce qu’on dit en chinois, « le début est toujours le plus difficile ». Après presque un an de cours de français, je peux m’exprimer avec des phrases simples. Chaque fois que le professeur comprend ce que j’ai dit et qu’il me donne une réponse, je me sens fière. Je pense que la meilleure façon d’apprendre une langue c’est de pratiquer. J’écoute donc la radio française tous les jours et je parle français avec mes camarades et les professeurs autant que possible.

Après avoir atteint le niveau B1, je voudrais passer quelques mois en France pour visiter tous les musées, faire connaissance avec beaucoup de gens et connaître la culture française. À l’avenir, j’espère établir mon propre restaurant français que je pourrai le décorer avec des œuvres d’art.

Mavis, étudiante d’Alliance Française de Hong Kong à Shatin