You are here

Le Beaujolais

Le Beaujolais est une destination pour ceux qui aiment se faire plaisir, pour les épicuriens, les gourmands, les amateurs de bons vins... mais aussi pour les amoureux du patrimoine et de nature.

Le Beaujolais déroule ses innombrables collines sur 55 kilomètres du Sud au Nord, appuyé à l’Ouest sur les derniers contreforts du Massif central, et à l’Est sur la plaine de la Saône. Il est situé aux portes de Lyon, à moins de 30 minutes de route. Son histoire est indissociable de la capitale gastronomique et le vignoble résonne ici de manière particulière. On l’appelle communément le vignoble lyonnais ou encore le troisième fleuve de Lyon.

S’il fallait résumer le Beaujolais en un mot, ce serait sans aucun doute : diversité. Dans ses paysages, tout d’abord, qui se déroulent avec pour fil conducteur le Gamay, cépage rouge du Beaujolais par excellence. Le décor est varié, riche, enthousiasmant. Il offre une nature dense, montagneuse au nord et des paysages dignes d’un tableau Toscan au sud où les infinies déclinaisons de la lumière se reflètent sur les villages haut-perchés. Et bien entendu, diversité dans ses vins, qui se révèlent eux aussi d’une surprenante variété, emprunts de subtilité.

Le Beaujolais fait en réalité partie de la Bourgogne viticole. Limité au Nord par le vignoble du Mâconnais, au Sud par les Monts du Lyonnais, à l'Est par la vallée de la Saône, le Pays Beaujolais s'étend sur près de 1 750 Km². Le Mont Saint-Rigaud (1 009m) en est le point culminant. La variété de sa production, et sa quantité, ajoutées à son formidable succès au niveau mondial, dû pour beaucoup au Beaujolais nouveau, font que le Beaujolais peut être considéré comme une région viticole à part entière.

Moulin-à-Vent, Chiroubles, Fleurie, Chénas, Beaujolais, Brouilly, Côte de Brouilly, Juliénas, Saint-Amour, Beaujolais Villages et la dernière-née l'AOC Régnié : 12 AOC et 10 grands crus qui offrent aux vins du Beaujolais un véritable gage d'identité et de qualité.

Le Beaujolais est bien sûr réputé pour ses vignobles et la visite des caves de ses grands crus. Néanmoins la région offre de nombreux autres attraits : comme les villages de pierres dorées, Villefranche et son coeur historique ou le Beaujolais vert, idéal pour des randonnées à pieds, en vélo ou à cheval. La région offre un merveilleux terrain d’exploration à tous les amoureux de nature.

Les villages des Pierres Dorées

Tout près de Lyon, le sud du Beaujolais est une terre vivante et lumineuse, remarquable par ses villages construits de pierre calcaire ocre jaune qui joue avec les reflets du soleil. Cette pierre offre toute une gamme de teintes chaudes, comme ensoleillées, et donne son originalité et son charme à cette partie du Beaujolais surnommée « la petite Toscane Beaujolaise ».

Partout présente, utilisée dans la construction des maisons et des châteaux, mais aussi des églises, des puits et des murets, elle domine des paysages vallonnés. Grace à sa belle couleur dorée, devenue la marque caractéristique de l'habitat local, une quarantaine de villages entourés de vignes et parfois hauts perchés vous invitent à la découverte. Depuis octobre 2010, le Beaujolais des Pierres Dorées et ses villages sont labellisés « Vignobles et Découvertes », un label décerné par les ministères de l'Agriculture et du Tourisme. Depuis mai 2018, le Pays Beaujolais est classé UNESCO « Geopark », label rassemblant tout un territoire qui oeuvre pour la valorisation des sols, du patrimoine et du tourisme Beaujolais.

« Le Beaujolais Nouveau est arrivé ! »

Depuis près de 70 ans, ce slogan populaire revient à nos oreilles chaque année au mois de novembre.

C’est en 1951 que le Beaujolais Nouveau fut créé. Suite à un arrêté interdisant la vente des vins AOC avant le 15 décembre, l’Union des viticulteurs du Beaujolais demanda l’autorisation de vendre avant cette date. Leur demande fut acceptée le 13 novembre de cette même année à condition d’inscrire la mention « nouveau » : c’est la naissance du Beaujolais Nouveau.

Depuis le milieu des années 80, c’est à partir du troisième jeudi du mois de novembre que l’on peut consommer le Beaujolais Nouveau.

Le Beaujolais Nouveau est un vin primeur. On l'appelle ainsi car il est jeune, produit pour être consommé dans les mois qui suivent la récolte.

Le Beaujolais Nouveau devient synonyme de premières dégustations de l'année. La sortie de ce vin fruité est très attendue par les amateurs. Chaque année, ce sont 26 millions de bouteilles qui sont commercialisées dont la moitié étant envoyée à l’export.

Le Beaujolais Nouveau constitue surtout un événement convivial à l’échelle nationale. À travers toute la France, de nombreux bistrots et bars à vins célèbrent le Beaujolais Nouveau offrant une bonne raison pour se retrouver entre amis dans une ambiance joviale. À Beaujeu, capitale du Beaujolais, le coup d’envoi des festivités est donné à minuit. La tradition est de percer un tonneau avec un maillet pour y placer un robinet. C’est ce qui s’appelle une mise en perce, une façon de célébrer la sortie des Beaujolais Nouveaux et le savoir-faire des vignerons.